Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Alors que l’État a autorisé le voile et la barbe sur la carte d’identité

Publié par The Algerian Speaker sur 3 Avril 2011, 08:45am

Catégories : #KHALOUTA BELLOUTA (Divers news)

Et voilà, les tentatives de recupération commencent, une p'tite manif par çi une doleance par là et petit à petit l'oiseau fait son nid. L'exemple Algérien est là, faites attention amis Tunisiens on est passés par là et on a payé trés cher...Et on en a pas fini.

 Larticle de libertédz : 

Alors que l’État a autorisé le voile et la barbe sur la carte d’identité
Les islamistes veulent imposer l’ordre “taliban” en Tunisie
Alors que le gouvernement tunisien a fait une énorme concession aux islamistes autorisant désormais le voile et la barbe sur la photo de la carte d’identité, quelques centaines d’islamistes ont manifesté vendredi contre la laïcité en plein cœur de Tunis. “Il faut imposer le hijab et le niqab”, “non à la laïcité”, “le peuple est  musulman et ne se résignera jamais”, ont scandé les manifestants. Les fondamentalistes, dont beaucoup arboraient une barbe fournie et portaient des djellabas blanches, ont également réclamé une mosquée dans chaque école et université du pays, et l'abolition de la loi antiterroriste. Les Tunisiens qui découvrent la démocratie ont du pain sur la planche, car les islamistes ne reculent devant rien.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents